Santé, médecine et éthique médicale

Faut-il chercher un sens à la souffrance ?

"La culture de la souffrance, de la grande souffrance, ne savez-vous pas que c'est là l'unique cause des dépassements de l'homme?"
NIETZSCHE

Il est d’usage de dire que l’on s’habitue à tout sauf à la douleur physique et à la souffrance morale. Ce constat n’a rien d’anodin car l’homme possède en général une étonnante capacité d’habituation, variante de la faculté d’adaptation commune aux espèces animales. Faut-il alors reléguer la douleur aux marges du sens et affirmer qu’elle constitue, avec la mort et le mal, la part absurde de la condition humaine, à l’image du Job de la Bible ? En conséquence, sa prise en charge ne passe-t-elle alors que par le soulagement thérapeutique ? Le progrès médical atténue le mal mais, en repoussant les limites de la vie et de la mort, il provoque incidemment la rencontre d’autres situations de souffrance : vieillissement, dépendance, maladies… Aussi faut-il s’interroger sur les formes de souffrance auxquelles fait nécessairement face un être humain au cours de sa vie pour que le soin apporté à soulager ne soit pas coupé d’un possible sens pour le sujet dolent.

 

parmi les questions abordées

  • La souffrance nous enseigne-t-elle quelque chose ?
  • Au-delà des moyens médicamenteux, quelle signification peut revêtir l’expression de « prise en charge de la douleur » ?
  • Compassion, empathie, sympathie : quelles approches pour la souffrance de l’autre ? 

Conditions

Cette demi-journée est incluse dans la session de formation de deux jours: Les âges de la vie et le sens de l'exitence
Prix global pour les deux jours (incluant les deux repas de midi) : 900 €
Possibilité de ne s’inscrire qu’à une demi-journée (300 € )
ou à une journée (500 €)
Date de la session : mercredi 13 et jeudi 14 octobre 2011
Lieu du déroulement de la formation : Paris
Si vous êtes intéressé par cette formation envoyez un mail à contact@institutdescartes.com ou téléphonez au 06 79 78 01 73
ou inscrivez-vous en ligne