Les questions morales, juridiques et sociétales

La famille : noyau fondamental ou structure dépassée ?

Le modèle unique de la famille nucléaire et patrilinéaire articulée autour du couple de géniteurs a vécu. L’heure est à la variété des compositions et recompositions familiales accompagnées par la permanente redéfinition les liens de parenté. Mais, si sa forme change, la famille demeure comme une valeur et un repère. Comment comprendre ce besoin de famille dans une société prétendument individualiste ? Il faut, pour cela,  revenir aux questions premières. Qu’est-ce que la famille ? Une donnée naturelle ? Une société à part entière ? L’unité de base de la sociabilité humaine ? L’apparition de nouvelles formes de parentalité exige aussi de s’arrêter sur le rapport entre parenté et filiation : l’une doit-elle nécessairement recouper l’autre ?

Le thème de la famille est pluridisciplinaire par essence, partagé  entre des savoirs aussi divers que la biologie et la philosophie politique,  la sociologie et la psychanalyse, l’histoire et l’anthropologie. Une approche philosophique des notions transversales associées à la famille (modèle, valeur, structure, identité...) représente un réel atout pour s’orienter parmi les réponses apportées par ces différentes approches.

 


 

 

parmi les questions abordées

  • Pourquoi la famille ?
  • Famille : communauté, société ou entité sociale sui generis ?
  • L’identité dépend-t-elle de la filiation ? La question de la levée de l’anonymat suite à un accouchement sous X ou à un don de sperme ou d’ovule.
  • Peut-on vraiment rompre avec sa famille ?

Conditions

Si vous êtes intéressé par cette formation et si vous souhaitez connaître les dates et les conditions d'inscription, envoyez un mail à contact@institutdescartes.com ou téléphonez au 06 79 78 01 73