La direction de l’institut

Bruno Huisman, directeur général et fondateur de l’idée Institut Descartes, a une expérience professionnelle et sociale qui lui permet d’apprécier les demandes philosophiques et intellectuelles d’aujourd’hui.

Un animateur de la vie philosophique 

Par-delà son activité de Professeur de Khâgne et d’universitaire, carrière qu’il commence à la fin des années 70 après avoir obtenu l’agrégation de philosophie, Bruno Huisman a animé la vie philosophique en créant au début des années 80 la revue OUI la philosophie.

Aux côtés de Georges Canguilhem, il travaille à la fin des années 80 à relancer la Société des amis de Jean Cavaillès, ce grand philosophe résistant dont le souvenir tendait à s’effacer. Avec Henri Cartan, fondateur du groupe Bourbaki et de Lucie Aubrac, membre du réseau de  Jean Cavaillès, Bruno Huisman a animé, comme Secrétaire général de la Société des amis de Jean Cavaillès, cette société de philosophes et d'historiens des sciences. Il est à l’origine de la publication aux éditions Hermann du volume des Œuvres complètes de Jean Cavaillès.

A côté de ses  publications philosophiques, Bruno Huisman a enseigné la philosophie dans plusieurs institutions universitaires  comme la Sorbonne, l’Ecole spéciale d’architecture de Paris,   l’IEP de Paris ou l’Ecole normale supérieure. Il a été membre de nombreux jurys et notamment de l’Agrégation d’arts appliqués.

Chargé de cours de philosophie médicale à l’Hôpital Necker, Bruno Huisman fut appelé à participer au Groupe d’orientation auprès du Comité International de Bioéthique de l’UNESCO (CIB) chargé d’élaborer la Déclaration universelle sur le génome humain.

Bruno Huisman a dernièrement supervisé la dernière édition, dans la collection Quadrige aux PUF, du Dictionnaire des philosophes, en 2009.

Un engagement culturel et artistique comme Maire de Valmondois

A partir de son élection en 1995 comme Maire de Valmondois, Bruno Huisman a fait de cette petite commune du Val d’Oise un centre culturel et artistique estimé. Ce village qui a abrité les dernières années de la vie d’Honoré Daumier a organisé plusieurs festivals de la caricature de presse. Il faut retenir aussi la création de la Villa Daumier, centre d’animation et d’exposition des artistes contemporains. En collaboration avec le Parc naturel régional du Vexin français, Bruno Huisman a créé à Valmondois le Moulin de la Naze, centre culturel et muséal.

L’enseignement de la communication en France et dans le monde.

Bruno Huisman a exercé pendant une dizaine d’années la fonction de Directeur général des écoles du Groupe EDH et notamment des EFAP, première école européenne de formation aux métiers de la communication. Après un développement important à Paris, l’EFAP a poursuivi, sous sa direction, une expansion importante en province (Lyon, Lille, Bordeaux). L’EFAP connaît également une croissance rapide à l’étranger : New York, Lisbonne, Abidjan et Tokyo. Au sein du groupe EDH, Bruno Huisman a également dirigé l’ICART, l’école de formation aux métiers de l’art, du négoce de l’art à la médiation culturelle; il a créé en 2005 au sein du Groupe EDH, l’EFJ, l’Ecole Française de Journalisme.

A la direction de L’idée Institut Descartes, Bruno Huisman poursuit un parcours où il partage son goût du savoir et des humanités.